Rivières à sec – Une sécheresse très précoce frappe Genève | Tribune de Genève

2022-06-02 08:39:39 By : Mr. Top Surfing Board

Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme Chrome, Safari, Firefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Des cours d’eau à sec et des poissons qu’on doit sauver, on a rarement vu ça au printemps. La situation est aussi inquiétante dans l’agriculture.

L’été est encore loin et pourtant, Genève fait déjà face à une sécheresse qui dure depuis des mois. Les petits cours d’eau sont pratiquement à sec, au point qu’il a fallu capturer des poissons dans l’Aire pour les mettre à l’abri et leur éviter l’asphyxie. Du jamais-vu au printemps. Quant aux cultures, elles se développent mal, par manque d’eau, ce qui fait craindre des faibles rendements pour la deuxième année consécutive.

Qu’on ne s’y trompe pas. La pluie tombée ce mardi est loin de suffire pour revenir à une situation à peu près normale pour la saison. Depuis début mars, les précipitations ont été fortement déficitaires. À titre d’exemple, en mai, il n’est tombé que 15 à 30% de ce qu’il pleut d’habitude.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Le pays est bien outillé face aux orages ou aux incendies mais doit combler une lacune importante face aux périodes de sécheresse, indique le Conseil fédéral.

Le directeur de l’ECA Vaud Serge Depallens s’exprime dans une interview sur les lacunes qui existent pour combattre d’éventuels gros incendies.